Tout sur Killerpilze et Tokio Hotel
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Interview] Télé 7 Jours

Aller en bas 
AuteurMessage
tokiohotel54800
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1026
Age : 25
Localisation : Lorraine (54)
Concert déja vu : TOKIO HOTEL, KILLERPILZE
Concert que j\'aimerais voir : Cinema bizarre
Date d'inscription : 03/12/2007

tokio-killer
Chanson préféré(e): Ich bin da

MessageSujet: [Interview] Télé 7 Jours   Lun 18 Fév - 0:22

Vous avez reçu le prix du groupe international aux derniers NRJ Music Awards. En novembre, MTV vous décernait celui du meilleure groupe sur le Web. Ca compte, les récompenses ?

Bill : Bien sûr, surtout lors d'évenements aussi importants, au milieu de superstars. C'est la preuve que le public étranger nous soutient.

Vous avez été découvert grâce au télécrochet allemand Kinder Star Search en 2002. Aujourd'hui, musique et télé sont-ils indiscociables ?

Evidemment ! Télé et Internet sont devenus une grande plateforme d'accès au public. Mais tous les artistes débutants fonctionnent comme ça maintenant, ça n'a plus rien d'original.

Le décor de votre deuxième album Zimmer 483 (Chambre 483) est encore un hôtel. Ne rêvez-vous pas d'un autre univers ?

C'est le seul que nous connaissons pour l'instant. Nous passons notre vie sur les routes et nous avons pris seulement deux petites semaines de vacances en Espagne.

N'êtes-vous pas un peu sages pour des rockers ?

Beaucoup moins quand les journalistes et les caméras s'en vont ! En fait, je suis le seul à être parfait dans le groupe ! (Rires.)

Près de cinq millions de disques vendus en Europe... Si vous êtiez taxé de groupe commercial, que répondriez-vous ?

Ce n'est pas un gros mot. On gagne notre vie comme n'importe quel salarié. Un peu plus, c'est vrai, mais on ne l'a pas volé !

Êtes-vous un peu plus indépendants aujourd'hui par rapport à vos producteurs ?

Oui, on a gagné en confiance. On a mis davantage notre grain de sel dans ce second album. Ils nous ont lancés, à nous de progresser. Depuis la formation de notre premier groupe, Devilish (Démoniaques), on a sacrément évolué. On jouait vraiment de la m... !

L'hystérie de vos fans ne vous effraie pas parfois ?

On adore ça ! Ils peuvent continuer à nous idéaliser. Plus sérieusement, les fans savent très bien que nous ne sommes pas parfaits. Et c'est peut-être ça qui leur plaît.

Des critiques musicaux vous ont comparé aux Beatles...

Si je dis que c'est exagéré, je me tire une balle dans le pied, non ? C'est flatteur, mais on n'aurait jamais osé une telle comparaison.

Quelles leçons tirez-vous de tout ce tumulte autour de vous ?

Si on y réfléchit, on peut s'estimer heureux d'avoir connu le buisness à 15 ans. Comme ça on sait à quel point le système peut parfois être pervers et les maisons de disques pourries.

Et si tout ça ne durait pas ?

On n'a même pas le temps d'y penser. On profite au maximum. La seule chose qui nous manque, c'est d'aller à des concerts.

En France, un groupement anti-Tokio Hotel tenterait de parasiter vos concerts...

Ah bon ? Tant qu'ils y assistent, pourquoi pas ? Bienvenue à eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokio-killer-love.forumpro.fr
 
[Interview] Télé 7 Jours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview fred schneider
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» [Vidéo ] interview With Gustav Schäfer - Drummer Of Tokio Hotel!
» [Interview] Radio Energy : 11 1/2 questions avec Tokio Hotel !
» Panorama de la symphonie française des origines à nos jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Killerpilze et Tokio Hotel :: Interview-
Sauter vers: